Qu’est-ce-qu’on peut apprendre de Numericable ?

Logo Numéricable

Le groupe Numericable-SFR est une société française de télécommunications spécialisée dans le très haut débit. Que pouvons-nous apprendre de Numericable et de sa stratégie?

Société : Groupe Numéricable-SFR

Nom commun : Numéricable

Date de création : 2007

Fondateur : Patrick Drahi

Chiffre d’affaire : 1,3 Md € en 2013, 1,6 Md € sur les 3 premiers trimestres de 2014

Que pouvons-nous apprendre du groupe Numéricable/SFR et de sa stratégie ?

Si Numéricable nait officiellement en 2007, l’histoire de l’entreprise remonte au début du nouveau millénaire. A cette époque, le secteur des télécommunications était en pleine effervescence. Au printemps 2000, la bulle internet explose. De l’avis général, c’en était finit de ce secteur. Mais l’éclatement de cette bulle a 2 conséquences positives :

  1. La conséquence première fut d’éclaircir le secteur : seul les entreprises sérieuses avec une réelle vision industrielle ont pu survivre. On peut citer Google, Free, Meetic, eBay, etc.
  2. La deuxième conséquence est la question de l’usage. Etait-il utile d’avoir des sites traitant du signe astrologique des chats ? Et ayant des valorisations énormes ? Avec l’effondrement de la bulle, la spéculation a pu s’arrêter. L’utilisateur et sa capacité à s’approprier les services proposés doivent et sont devenus les préoccupations principales des entrepreneurs..

Néanmoins, une chose était certaine. Internet allait durablement changer nos vies. Et qui dit consommation d’Internet, dit consommation de données et son accroissement. Et pour un bon usage d’Internet, il faut que les données soient transmises le plus rapidement possible, ceci même si elles sont en grandes quantités.

Patrick Drahi a cette intuition. De cette intuition démarre l’aventure de Numéricable. En 2001, il créé Altice. Il était l’un des seuls à croire au potentiel de la fibre. Elle permet des débits de connexions plus importants sans atténuation de vitesses et sans sensibilités aux ondes. Il avait compris que les consommations de données allaient augmenter, et les possibilités offertes par la fibre. De plus, l’homme a un avantage du fait de son expérience chez un câblo-opérateur américain.

En 2002, Altice rachète un premier câblo-opérateur Est Vidéocommunication. C’est le début d’une succession d’achats. En 4 ans, Altice rachète Numericable, Noos, France Télécom Câble, TDF Câble et UPC France, tous des câblo-opérateurs. Toutes les activités françaises du groupe prendront le nom  Numericable. Ces opérations ont également pour but de minimiser les investissements propres s’il lui fallait construire son réseau propre.

La fibre utilisée par les câblo-opérateurs peut très facilement être convertie en accès Internet très haut débit. Il suffit juste d’une mise à jour des équipements. Numericable peut donc s’installer tranquillement au sommet de la hiérarchie des fournisseurs d’accès internet très haut débit avec 62% de part de marché.

En avril 2014, Numericable rachète SFR auprès de Vivendi. C’est une nouvelle étape dans le développement de Numericable. Les usages ont changé. L’accès à Internet ne se fait plus via l’ordinateur. Mais également et surtout via les smartphones et tablettes. Une synergie fibre-réseaux mobile fait donc sens. D’où ce rachat par Numéricable.

Si on doit apprendre 1 chose de Numericable, ce serait l‘importance de l’intuition. Convaincu que Internet allait transformer les usages, et ceci malgré l’effondrement récent de la bulle Internet, Numericable en pariant sur une technologie alors délaissée par beaucoup.

Après avoir identifié ce secteur porteur, la stratégie de Numericable est basée sur une croissance externe. Elle rachète des entreprises afin de minimiser ses investissements propres et peut ainsi fusionner les réseaux existants en son sein. Rachats lui permettant aussi d’atteindre une taille critique. La société est gagnante sur toute la ligne.

“Là où les autres voient un champs de ruine, vois plutôt l’opportunité de bâtir”

 

Gaël-Germain GODONOU

Geek, afro-réaliste, entrepreneur, passionné de stratégie et d'analyse financière, rêve de faire le tour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *