L’espace OHADA, le Ghana et le Nigéria

En stratégie, une des composantes les plus importantes est l’information. Disposer de la bonne information au bon moment, être capable de l’analyser et de l’utiliser est souvent le facteur le plus important de la réussite d’une entreprise, d’un projet, d’une réforme, etc.

Pour illustrer, prenons l’exemple de 2 pizzerias A et B situés sur un campus de 1000 étudiants. 250 étudiants achèteront toujours chez A, et 250 chez B, quelques que soient les circonstances. Les 500 restants achèteront chez A ou B sur l’unique critère du moins chère.

 

A partir de cet exemple, l’importance de l’information se révèle déjà. Si l’une des pizzerias ne connaît pas le nombre d’étudiants du campus, le nombre d’étudiants fidèles qui lui sont fidèle, le critère de choix des étudiants non-fidèles, elle risque de perdre la bataille.

 

En Afrique, obtenir des informations financières et économiques de qualité est difficile. Les publications de cette nouvelle rubriques tourneront autour de thématiques politiques (dans le sens action étatique), sectorielles, industrielles et stratégiques portant sur l’Afrique. Etant donné l’immensité et la diversité du continent, nous allons restreindre nos travaux à l’espace OHADA + Nigeria & Ghana. Pourquoi l’espace OHADA ? Parce qu’il s’agit d’un ensemble de 17 états africains partageant le même droit des affaires. Le Nigeria et le Ghana sont rajoutés afin d’avoir un ensemble géographique un minimum homogène. De plus, ces pays sont entièrement frontaliers de pays de l’espace OHADA.

 

Sans plus attendre, voici une petite présentation macro-économiques de l’espace OHADA + le Nigeria + le Ghana.

 

Télécharger les données

 

A très bientôt.

Gaël-Germain GODONOU

Geek, afro-réaliste, entrepreneur, passionné de stratégie et d'analyse financière, rêve de faire le tour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *